Etudes caribéennes

S'abonner à flux Etudes caribéennes
Regards croisés d’universitaires de la Caraïbe et du monde, travaux originaux de jeunes chercheurs et de chercheurs confirmés, Études caribéennes est un espace d’expression scientifique qui a pour support principal le bassin caribéen. Géographie, aménagement, économie et sciences sociales (histoire, sociologie, anthropologie) : à travers une approche pluridisciplinaire, cette revue contribue à la réflexion sur le développement de l’espace caribéen. La revue propose trois numéros annuels organisés autour d’un dossier thématique central. Les textes publiés, en français, en anglais, en espagnol, sont évalués par un comité scientifique international.
Mis à jour : il y a 15 heures 50 min

Dynamiques urbaines communes et spécificités des villes des Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique) des origines de la colonisation (1635) à nos jours

mer, 15/08/2018 - 00:00

Au travers de l’évolution des villes françaises aux Antilles, depuis leurs origines jusqu’à la fin du XXe siècle, il s’agit de comprendre quelles ont été les spécificités de ces villes par rapport à celles de métropole, et d’analyser quelles ont été les dynamiques urbaines communes observées entre celles établies dans l’archipel de Guadeloupe et l’île de la Martinique. La découverte de l’Amérique, le phénomène de l’insularité́, le monde des plantations, la traite négrière et l’esclavage, les abolitions, les catastrophes naturelles servent de dénominateur commun à l’histoire des villes que les Français ont fondées aux Antilles. Elles partagent un héritage historique commun avec les autres villes établies dans la région par les Européens lors des premiers siècles de la colonisation en Amérique. L’évolution des villes françaises aux Antilles depuis les origines de la colonisation jusqu’à nos jours, a donné naissance à des espaces urbains ayant une morphologie, une identité particuliè...

Study the Caribbean City

dim, 12/08/2018 - 00:00

The Caribbean City is a singular object; it covers contrasting realities through composite, dense and complex territories. These urban dynamics are imposed in the disorganized spaces inserted marked by extroverted economic logics that are part of the secular history of plantation economies. Urban territories, disjointed, fragmented, juxtapose islands of wealth and pockets of poverty and exclusion.
Highlighting the richness and the complexity of this field of investigation which is little studied, it is also aimed to provide a functional guide for studying the Caribbean’s city.

“Una frontera en movimiento”. La conformación del puerto de Riohacha en el siglo diecinueve

ven, 27/07/2018 - 00:00

Este artículo presenta un análisis del espacio portuario de Riohacha (caribe colombiano) y de cómo el mismo se fue conformando en frontera a partir del tráfico del palo de Brasil (Caesalpinia echinata) hacia mediados del siglo XIX, cuando los comerciantes de la isla holandesa de Curaçao comenzaron a establecerse en este puerto con el fin de monopolizar la exportación de dicha madera. El periodo abarca desde la llegada de los comerciantes a Riohacha en 1830 hasta la bonanza del palo de Brasil en la ciudad hacía los años 1840 a 1870. Una época marcada por el ascenso de la revolución industrial y las exportaciones de productos forestales a Europa. Sostenemos que durante este periodo la conformación de Riohacha como frontera porosa y permeable estuvo dada por la búsqueda y extracción de recursos naturales. En dicho proceso jugaron un rol activo ciertos comerciantes de Curaçao por su papel en la creación de nuevas rutas comerciales.

Les modes de financement du développement durable et leur impact sur la croissance et le bien-être social dans les Petites Économies Insulaires en développement. Le cas d’Haïti

ven, 27/07/2018 - 00:00

Cette étude se fixe un triple objectifs : premièrement, analyser le rôle des sources internes et externes de financement du développement dans les petites économies insulaires en développement (PEID) ; deuxièmement, évaluer l’efficacité des flux internationaux de capitaux sur la croissance et le bien-être social dans les PEID, à l’aide de la technique de cointégration et des tests de causalité de Granger ; enfin, recommander des stratégies de financement du développement durable, en direction des PEID à faible revenu. Haïti constitue à cet effet un terrain d’application fertile, car ce pays figure selon l’Organisation des Nations Unies, à la fois dans le groupe des PEID et dans celui des pays les moins avancés (PMA) du globe. Aussi, est-il utilisé dans cet article comme étude de cas pour un tel exercice. Les résultats indiquent (i) que le principal obstacle à la mobilisation des ressources locales dans les PEID à faible revenu, réside dans leur faible ratio épargne sur investissemen...

Étudier la ville caribéenne

ven, 27/07/2018 - 00:00

La ville caribéenne constitue un objet singulier ; elle recouvre des réalités contrastées à travers des territoires composites, denses et complexes. Ces dynamiques urbaines s’imposent dans des espaces insulaires désorganisés marqués par des logiques économiques extraverties qui s’inscrivent dans l’histoire séculaire des économies de plantation. Les territoires urbains, désarticulés, fragmentés, juxtaposent des îlots de richesse et de vastes poches de pauvreté et d’exclusion.
Soulignant la richesse et la complexité de ce champ d’investigation qui demeure méconnu, l’objectif de la présente réflexion est de poser des éléments d’une grille de lecture et des pistes d’études pour investir la ville caribéenne.

Port-au-Prince : une ville caribéenne au cœur de l’impasse modernisatrice

ven, 27/07/2018 - 00:00

Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, préoccupe l’analyste en raison du violent séisme qui a détruit le 12 janvier 2010 la quasi-totalité de l’espace urbain et les principaux symboles de l’Etat, mais également parce que la pauvreté, sous les effets conjugués des vulnérabilités environnementales et de la crise d’adaptation à la mondialisation, y étend ses tentacules. Loin d’aborder la pauvreté à Port-au-Prince selon le prisme économique qui dissimule le piège soulevé par l’objet d’étude, l’approche privilégiée vise à analyser les différents discours diffusés sur la pauvreté dans la capitale, son appropriation par les élites et les masses qui tentent d’en tirer profit, en fonction de leurs intérêts, sans nier le poids de l’histoire.

Port-au-Prince, ville du risque ? Un mythe au prisme d’une urbanisation vulnérable

ven, 27/07/2018 - 00:00

Cet article interroge l’image de territoire du risque depuis longtemps attachée à la capitale haïtienne. S’agit-il d’une réalité vive commandant un aménagement particulier et coûteux pour les finances d’un pays considéré le plus pauvre du continent américain ? Ou a-t-on affaire à l’émergence d’un mythe magnifié par le terrible séisme de 2010 ? Le risque, dans une acceptation globale, ne serait-il pas devenu un prétexte supplémentaire, voire confortable, pour s’accommoder d’une absence de politiques urbaines intégrées en particulier dans les nouvelles périphéries de Port-au-Prince ? Afin de répondre à ces questionnements, nous considérons deux processus particuliers au sein de la capitale haïtienne : l’étalement urbain en périphérie et l’occupation de zones fragiles que sont les vallées encaissées des rivières urbaines. En premier lieu, nous rappellerons l’ancienneté d’un manque d’accompagnement public dans la croissance urbaine de Port-au-Prince. Au travers des résultats de deux cam...

Le parc national de Tlemcen (Algérie) : un potentiel touristique sous-exploité

ven, 27/07/2018 - 00:00

L’Algérie est un vaste pays qui possède des atouts touristiques naturels et culturels considérables, variés d’un magnifique littoral méditerranéen à une immense étendue désertique, et bénéficie d’un climat clément. Le pays compte un ensemble de parcs nationaux repartis couvrant une surface totale de plus de 53 millions hectares et des ressources naturelles, environnementales, culturelles et patrimoniales très intéressantes sur le plan touristique. Mais la conciliation des enjeux de protection et de valorisation des patrimoines naturel et humain reste un grand défi. Le parc national de Tlemcen situé au nord-ouest de l’Algérie est l’un des plus récents parcs nationaux, il a été créé en 1993 pour la conservation d’une richesse exceptionnelle en faune et en flore sauvage, le parc s’étend sur sept communes d’une superficie de 8225 hectares. Ce parc a la particularité de réaliser une opposition nature-culture, car il contient un espace naturel prestigieux et vierge par endroit et aussi un...

Un estudio del impacto de la UNESCO y el Banco interamericano de desarrollo en los procesos de revitalización de los centros históricos latinoamericanos y caribeños: el caso de la zona colonial de Santo Domingo (República dominicana)

ven, 27/07/2018 - 00:00

Existen numerosos estudios de caso y obras colectivas que buscaron una mayor comprensión de los procesos de revalorización de los centros históricos latinoamericanos. En esta documentación, los centros históricos caribeños son inexistentes con la excepción de La Habana y Cartagena. Por otro lado, el papel de los organismos internacionales como la Organización de las Naciones Unidas para la educación y la cultura y el Banco interamericano de desarrollo muy involucrados en los procesos de revalorización, ha sido muy poco explorado. En este contexto, la hipótesis que se plantea es que el impacto de los organismos mencionados no se limita al financiamiento de la revalorización y a la promoción de una gestión enfocada en la búsqueda de eficiencia y de sostenibilidad económica. Repercute también en lo normativo y en lo administrativo-valorativo de la gestión urbana promoviendo -hasta condicionando- unos esquemas de normalización, homogeneización y profesionalización de los procesos de rev...

La réhabilitation d’un territoire portuaire à La Havane : dilemmes, opportunités et contraintes

ven, 27/07/2018 - 00:00

Pour bénéficier de l’élargissement du canal de Panama, le gouvernement cubain a rénové le port de Mariel afin de recevoir les navires « post-panamax » pouvant nouvellement emprunter ce passage interocéanique. Le port de La Havane étant rendu obsolète par cette nouvelle infrastructure, le territoire portuaire et industriel de la capitale peut aujourd’hui changer d’usage. Les institutions publiques cubaines doivent imaginer, décider et organiser le futur de cet espace au cœur de la ville. Ma contribution a pour objectif de contextualiser et de mettre en évidence les difficultés d’une telle entreprise malgré un système politico-économique qui offre à l’État la quasi-totalité des instruments de pouvoir.

L’artiste, le savant et le politique dans la Caraïbe anglophone diasporique : de l’écriture réparatrice à l’action pour une transformation sociale réparatrice

ven, 27/07/2018 - 00:00

Cette étude analyse les modalités selon lesquelles l’écriture littéraire et critique ainsi que la recherche caribéenne sur l’Histoire et les cultures de la Caraïbe anglophone contribuent à une pensée caribéenne de la réparation relevant du postcolonial et du postcolombianisme qui, au xxie siècle, vise une transformation sociale des sociétés de la Caraïbe anglophone. Elle mobilise, à cette fin, une approche pluridisciplinaire mettant en relation des analyses relevant aussi bien de l’Histoire littéraire, de l’Histoire sociale économique et politique, que de l’Histoire des idées.
Elle démontre que cette pensée postcoloniale caribéenne de la réparation émerge d’un socle culturel et conceptuel construit tout au long du xxe siècle par la production littéraire, artistique et discursive caribéenne, et la production académique des chercheurs et théoriciens caribéanistes.
Elle établit que l’action pour les réparations menées depuis le début de la décennie 2010 par la CARICOM s’exerce à partir d...

La ville coloniale de Santo-Domingo (République dominicaine), entre patrimonialisation et gentrification

ven, 27/07/2018 - 00:00

Santo-Domingo, en République dominicaine, est, d’un point de vue européocentré, « la première ville du Nouveau Monde ». Ses monuments historiques témoignent de ce statut particulier : premier couvent, première université, cité-coloniale en damier ; architecture de type plateresque de l’Espagne des XVe et XVIe siècles. Une histoire coloniale riche qui est aujourd’hui au cœur de la valorisation patrimoniale en vue du tourisme international. Cette richesse culturelle est l’un des facteurs explicatifs du processus de gentrification à Santo-Domingo, processus qui concerne essentiellement la ville coloniale. De nombreux investissements sont réalisés dans cette zone spécifique. Notre article se propose de faire le lien entre la fabrication touristique de la ville coloniale et les changements socio-spatiaux qui en découlent.

Kingston: A Societal Patchwork

ven, 27/07/2018 - 00:00

Besides the designations of numerous Kingston’s neighborhoods – Trench Town, Jones Town, Denham Town, Rae Town, August Town etc. – that clearly refer to the names of towns (in the city), the Jamaican capital is divided into two distinct sections, uptown, the northern part where the wealthiest residents live, and downtown, the historic city center situated near the waterfront which accommodates the low-income population. This ‘urban fragmentation’ examined by Romain Cruse (2010) and Rivke Jaffe (2016) actually gave rise to a true societal patchwork highlighting identity, social, political, religious and musical issues. Thus, this paper intends to study Kingston through the prism of differentiation and societal segmentation.

N° 43, 2019 – Economie de la Caraïbe

jeu, 19/07/2018 - 00:00

Image 100000000000038B000000C832C0C48B.png

Dans la cadre de ses activités sur les processus d’intégration économique régionale, la Chaire Jean Monnet en Intégration régionale comparée lance un appel à contributions pour l’édition d’un numéro thématique «Economie de la Caraïbe aujourd’hui» de la Revue Etudes caribéennes (parution envisagée fin du premier semestre 2019).

La région de la Caraïbe doit être appréhendée économiquement par sa zone d’échanges naturelle qui comprend, outre sa composante insulaire, les territoires continentaux contigus. De ce point de vue, l’AEC apparaît comme une entité relativement plus pertinente par rapport à la Caricom, par exemple. L’espace caribéen subit des contraintes de population et environnementales qui impactent son développement économique actuel et futur. Confronté au vieillissement démographique, à une cohésion sociale insuffisante (chômage, croissance de la pauvreté, inégalité d’accès aux soins, insécurité des biens et des personnes), cet espace géographique se heurte aussi au défi cl...

Enjeux et limites du processus de patrimonialisation comme outil de résistance : le cas de la communauté raizal sur l’île de San Andres

jeu, 19/07/2018 - 00:00

La reconnaissance par l’UNESCO de l’archipel de San Andres, Providencia et Santa Catalina comme « réserve biosphère » (Seaflower) ainsi que la légitimation ethnique de sa population raizal par la constitution colombienne de 1991 sont les principaux dispositifs institutionnels de préservation de cette société insulaire en termes socio-culturel et environnemental. Pourtant, d’après les données recueillies lors de la phase exploratoire de mon enquête de terrain (2016), la perception collective raizal de ce cadre institutionnel se traduit par un sentiment de méfiance, causé par une gestion administrative corrompue et des pratiques d’exclusion socio-culturelle et économique de cette population particulièrement minoritaire sur l’île de San Andres. Si des actions en faveur de la préservation du territoire et du patrimoine culturel raizales sont menées par les groupes militants, celles-ci se caractérisent par des discordes d’ordre historiographique et linguistique qui constituent un frein a...

La culture musicale de la biguine martiniquaise à l’aune du XXIe siècle : mémoire et avenir. La question de la continuité masquée, du bèlè à la biguine

jeu, 19/07/2018 - 00:00

La musique témoigne, plus globalement, des étapes et des périodes marquantes de l’évolution des peuples. Celle martiniquaise, constituée de deux cultures endogènes complémentaires, le bèlè en milieu rural et la biguine, en ville, et née d’un processus de créolisation, avec pour influences les cultures de base africaine et européenne, n’échappe pas à ce paradigme. En la matière, nos recherches concernent particulièrement l’étude de la biguine.
Ce choix se justifie doublement : c’est un art musical capital et un facteur de cohésion sociale, d’une part. D’autre part, s’appuyant sur une base rythmique du bèlè, la biguine s’opère, artistiquement, à travers un ensemble de développements associant à la danse, musique et poésie, qui ont une emprise significative dans la société, intrinsèquement et extrinsèquement
La biguine, reconnue en France, au début du xxe siècle, s’est construite, techniquement, dès le xviie siècle sur un ostinato rythmique de pulsation binaire, identifiable par cinq fra...

Le discours littéraire noir dans le développement des sociétés caribéennes francophones : un patrimoine engagé dans le recentrement de l’être et l’ouverture au monde

jeu, 19/07/2018 - 00:00

L’analyse proposée tente de démontrer comment le discours littéraire noir d’expression française de la Caraïbe contribue au processus de transformation tant socio-économique, culturelle, identitaire que politique des sociétés caribéennes francophones. Il semble ne pouvoir être en marge des facteurs de développement et d’ouverture de ces sociétés puisqu’il est investi d’une dynamique d’engagement, de révolte, de remise en question perpétuelle en vue de favoriser l’émancipation du peuple colonisé. Dans ce cas, le projet littéraire s’intègre dans une démarche de refondation qui ne peut être envisageable sans la perspective d’une mise au jour du réel caribéen et d’une prise en compte de la multiculturalité. Un projet qui s’inscrit d’ailleurs dans le système de la mondialisation et qui tente de transmettre au sujet caribéen les moyens de s’y épanouir.

Patrimoines naturels, socio-économiques et culturels des sociétés insulaires de la Caraïbe : quel avenir ?

jeu, 19/07/2018 - 00:00

La troisième édition de la Journée d’Étude Scientifique pluridisciplinaire de l’ADJC (JES 2017) invite à réfléchir sur les héritages patrimoniaux des sociétés insulaires de la Caraïbe. Face aux défis auxquels elles sont confrontées, quel avenir se dessine alors pour elles dans les prochaines décennies ?
De prime abord, le terme « patrimoine » renvoie à la notion de transmission de biens matériels. Néanmoins, cette définition a évolué au cours du temps et recouvre dorénavant aussi bien des objets physiques que des éléments de l’ordre de l’immatériel (paysages, traditions, langues, gastronomie, etc.). Ainsi, deux grandes catégories émergent : le patrimoine naturel et le patrimoine culturel (Fourcade, 2007 ; Le Hégarat, 2015). De plus en plus d’études s’intéressent aux ressources naturelles et culturelles relatives au patrimoine des territoires insulaires (Kesteloot, 2001 ; Abenon et al., 2002 ; Bardolph, 2002 ; Furlong, 2009 ; Zanoaga, 2012 ; Sainton et al., 2013 ; Joseph et al., 2018)...

Traduire le réel caribéen francophone : hybridité culturelle et enjeux

jeu, 19/07/2018 - 00:00

La traduction peut être entendue traditionnellement comme le passage d’une langue-culture à une autre, cependant il n’est pas rare, dans la critique, de considérer que tout texte serait déjà une traduction du réel. Cette double acception possible de la traduction est encore plus prégnante chez les auteurs francophones dit « postcoloniaux » qui évoquent une culture source dans une langue autre. L’altérité est inscrite dans le discours et en constitue l’une des caractéristiques remarquables. De ces œuvres, l’on retient souvent l’« hybridité culturelle », qui s’explique par une conception multiple et dynamique de l’identité, visible dans une écriture de soi singulière. Un tel discours pose alors la question des difficultés rencontrées par les traducteurs confrontés à ces textes fortement marqués idéologiquement et/ou politiquement et de la gestion de la présence des autres cultures qui travaillent le texte et en font leur originalité. Cet article se propose, en se fondant sur une analy...

La Matoutou Falaise, patrimoine naturel et culturel à préserver

jeu, 19/07/2018 - 00:00

La Matoutou falaise, la mygale arboricole Caribena versicolor, est un sujet tout indiqué dans le cadre d’une journée de réflexion sur les héritages patrimoniaux de nos sociétés insulaires. En effet, cette araignée donne l’occasion de nouer un lien transversal entre les notions de patrimoine naturel, puisqu’elle est une endémique stricte de la faune martiniquaise, et de patrimoine culturel en tant qu’espèce emblématique participant à l’identité de l’île. C’est donc à double titre que se pose l’enjeu majeur de sa protection, cette espèce étant particulièrement prisée par les éleveurs du monde entier alors même que sa distribution spatiale a sévèrement reculé depuis les débuts de l’exploitation du territoire. Elle est d’ailleurs protégée par un arrêté préfectoral depuis le 9 novembre 1995, mais qui n’empêche nullement un trafic régulier d’ampleur mondiale.
C’est dans ce cadre que des études ont été menées afin d’apporter des arguments permettant une meilleure protection tant au niveau n...

Pages