Hommage au dramaturge Marius Gottin

Soirée littéraire à la BU Martinique mardi 14 novembre

"Né en 1949 à Fort de France, je noircis des feuillets depuis mon enfance (...). Scribouillard impénitent mais paresseux, je m’entête à taper encore et toujours sur un ordinateur qui, peu charitable, se marre mais se marre…des refus des maisons d’édition ou des comités de lecture. "

Ainsi parlait Marius Gottin à propos de lui-même, avec une ironie distante conforme à ce personnage aux appétits multiples. Homme d'écriture, homme de théâtre, militant associatif, voix et figure majeures de Radio Balisier, de RCI ou du Sermac*, il aura endossé tous les rôles de la scène culturelle et accompagné avec talent la vie artistique martiniquaise, des bouillantes années 1970-80 jusqu'à son départ brutal en 2011, à 61 ans. 

Six ans après sa disparition, l'association Écritures Théâtrales Contemporaines en Caraïbe vous convie à une soirée d'hommage à Marius Gottin mardi 14 novembre à 18 h45, à la BU du campus de Schoelcher, partenaire de l'opération. Alfred Alexandre, Charly Lérandy, Patrick Womba, Eric Delor, Alicja Korek et Rita Ravier évoqueront l'itinéraire de M. Gottin, et, lectures à l'appui, nous guideront au coeur de son oeuvre dramatique et narrative. Un extrait de la pièce "Wopso", mettant en scène les questionnements et attentes existentiels des compères Fulbert et Auguste, sera diffusé sous forme de projection vidéo...

Entrée libre et gratuite, venez nombreux !

 

Sur le sujet....

 

ETC Caraïbe (page M. Gottin)

L’objet de cette association est l’accompagnement, la formation des auteurs dramatiques de l’ensemble de la Caraïbe ainsi que la promotion et la diffusion de leurs œuvres. 
ETC  traduit et édite des textes, organise des événements (concours d’écritures théâtrale des lycéens des Régions d’Outre Mer,concours d’écriture dramatique international) et des lectures dans la zone Caraïbe (Venezuela, Martinique, Guadeloupe, Guyane…), en France (Paris, Toulouse, le Creusot..) et dans le monde (Québec, Bruxelles, New York…).

*SERMAC

Historique du Service culturel de la ville de Fort-de-France

CAIRN - revues en SHS (abonnés UA)

GOTTIN, Marius. Le diable. In Présence africaine. « Présence antillaise: Guadeloupe - Guyane Martinique », 1982/1 (N° 121-122), pp. 352-355

(…) Pour Becquemere aussi ca n 'allait pas fort. II avait Ia tête qui partait de plus en plus souvent, surtout après que sa fille, rentrée de Metropole avec un béké France n'avait pu supporter ce vieillard qui parlait tout seul en dévidant des histoires si entremêlées les unes aux autres qu'il n'en retrouvait le fil qu'à grand peine. Elle le remit à  sa solitude et partit habiter une cité, à droite, juste avant Case-Pilote en montant. Becquemere se mit alors à fréquenter d 'étranges individus qui avaient  Ia particularité commune de siroter ferme …

« Découvrir, accompagner et promouvoir ici et ailleurs des dramaturges contemporains de Caracas à Cuba », Africultures, vol. 80-81, no. 1, 2010, pp. 198-201. Entretien de Stéphanie Bérard avec Danièlle Vendée, directrice artistique d’ETC Caraïbe

ETC a été créée en juillet 2003 parce qu’à la réponse « quoi de neuf au théâtre dans la Caraïbe ? » on s’entendait dire invariablement, non pas Molière, mais « Césaire ! ». Or, si l’influence du grand poète est indéniable dans les Antilles françaises, indéniable et il est vrai, parfois inhibante, la réalité et la vitalité du théâtre de la Caraïbe existent bien mais étaient méconnues et donc fortement absentes des scènes du monde. Nous avons eu envie de montrer qu’en anglais, en espagnol, en français, en créole et même en néerlandais, des auteurs écrivent un théâtre actuel, en prise avec son temps.

« Alfred Alexandre : la nuit au bout du voyage », Africultures, vol. 80-81, no. 1, 2010, pp. 238-243. Entretien d'Axel Artheron avec Alfred Alexandre

-Pourquoi ce passage au théâtre dans votre projet littéraire ?

-Pour moi le travail d’écriture reste le même, on ne peut pas y voir une rupture. Certains types d’histoires, certaines problématiques se disent plus facilement par le théâtre, le roman ou l’essai. J’ai choisi la forme dramatique parce que du point de vue de l’économie du récit, le théâtre apparaissait plus pertinent pour décrire cette espèce de guerre civile, de rupture entre les groupes sociaux en Martinique, que j’ai tenté de mettre en scène à travers La nuit Caribéenne.

ARTHÉRON, Axel. « Regards sur le « Théâtre Noir » de Benjamin Jules-Rosette », Africultures, vol. 92-93, no. 2, 2013, pp. 258-269. 

Au moment d’inscrire la Tragédie du Roi Christophe d’Aimé Césaire à la Comédie-Française, Antoine Vitez, alors administrateur de l’institution, crut bon devoir se justifier du choix de cet auteur antillais dans la programmation de l’année théâtrale : " Aimé Césaire est probablement le plus grand poète de cette génération. Il est noir et cela me semble assez important. Si la Comédie-Française est effectivement le théâtre de la nation, si elle a pour vocation de tendre à la nation française un miroir, ce miroir doit la représenter dans la totalité de ses composantes. Il me paraît très important de faire entrer un auteur antillais sur la scène du théâtre français"Quelques années auparavant, la création d’une troupe théâtrale composée de comédiens noirs sonnait comme une réponse aux apories d’un discours politique toujours prompt à exhiber cette « France plurielle », mais enferrée en définitive dans une conception corsetée de son identité culturelle. En effet, en 1975, naissait la troupe théâtrale du « Théâtre Noir » à l’initiative de Benjamin Jules-Rosette et de Darling Légitimus.

BERARD, Stéphanie. « Résister, marronner, créer « hors domination » : le Théâtre de l'Air Nouveau de Luc Saint-Eloy », Africultures, vol. 92-93, no. 2, 2013, pp. 270-279.

Figure par excellence du rebelle, du marginal, Bernard-Marie Koltès ouvre les voies de la révolte et de la résistance à Luc Saint-Eloy qui n’aura alors de cesse de lutter contre l’enfermement, l’exclusion, de faire éclater les carcans, de bousculer les préjugés pour faire vivre, connaître et reconnaître le répertoire théâtral antillo-guyanais à Paris. C’est avec le Théâtre de l’Air Nouveau que commence cette aventure incroyable et tumultueuse pour mettre à l’honneur la culture caribéenne sur les scènes parisiennes, pour affirmer originalité et créativité dans l’esprit du marron, esclave en fuite, figure emblématique de la résistance et de la lutte pour la liberté.

 

Livres électroniques (abonnés UA)

Elibris

CHARLES , Jean-Claude, Bamboola Bamboche. Mémoires d’encrier 2016.

Construit selon la chronologie d’une nuit, le roman se déroule dans un bar, sur une île de la Caraïbe: enquête sur la disparition d’un écrivain par un journaliste amoureux d’une femme impliquée dans un projet révolutionnaire.

FRANKITO. L'homme pas Dieu. Editions Ecritures, 2012.

Alors qu'il mène une existence paisible de séducteur dilettante, Albert Gouti, jeune professeur de sciences physiques au principal lycée de Guadeloupe, se retrouve impliqué dans une affaire de meurtres en série. Deux officiers de police s'acharnent sur l'enseignant et le pourchassent trois jours durant. Le voilà projeté, malgré lui, dans une succession d'aventures abracadabrantes et sanglantes... Hélas, comme disait son défunt père : « L'homme pas Dieu.» Autrement dit : à l'impossible, nul n'est tenu ! L'Homme pas Dieu est un roman policier cocasse, servi par une plume percutante. C'est aussi une plongée dans la société guadeloupéenne, avec ses injustices et ses maux.
 

Caribbean Ebooks EBSCO – collection d'ouvrages électroniques universitaires sur la Caraïbe 

EDWARDS, Carole. Le Sacrifice dans les littératures francophones [e-book]. Amsterdam, Brill Academy Publ.; 2014

Les littératures francophones postcoloniales portent l'empreinte de la douleur, du compromis ou encore de l'oubli, notions qui transparaissent dans celle du sacrifice. Dans ce collectif, les auteurs se penchent sur différentres représentations et fonctions du sacrifice dans le roman, le théâtre, la nouvelle et le film antillais, africain, haïtien et québécois (...). Don de soi ou don de l'autre, l'étude du sacrifice nous permet de comprendre l'histoire d'hommes et de femmes pris dans le tourbillon de leur culture respective face au "destin". 

RADOVIC, Stanke. Locating The Destitute : Space And Identity In Caribbean Fiction. [e-book]. Charlottesville: University of Virginia Press; 2014. 

Tandis que le discours postcolonial dans les Caraïbes attire l'attention sur l'impact du colonialisme sur l’espace et la hiérarchie spatiale, [l'auteure]  demande comment les gens ordinaires ont été exclus de la participation active et autonome à la définition de leur réalité spatiale quotidienne et comment ils la contestent cette exclusion. Dans une lecture interdisciplinaire comparative de la littérature caribéenne anglophone et francophone et de la théorie spatiale contemporaine, elle s'intéresse à la maison en tant que figure littéraire et à la manière dont la fiction et les contes résistent aux hiérarchies oppressives de la domination coloniale et néocoloniale. S. Radovic plaide finalement pour le pouvoir de l'imagination littéraire de contester les limites des frontières géopolitiques en insistant sur le fait que l'espace et le lieu sont fondamentaux pour notre compréhension de l'identité sociale et politique. Les lieux physiques décrits dans ces textes cristallisent la relation ambiguë et complexe des protagonistes avec le Nouveau Monde. 

Conteh-Morgan J, Thomas D. New Francophone African And Caribbean Theatres [e-book]. Bloomington: Indiana University Press; 2010. 

In the francophone theatre of the 1990s and beyond, the colonial encounter and its political and cultural aftermath have been expanded to  encompass  more  global  and  resolutely  contemporary  subjects (chalaye 1999). These include youth delinquency, drugs, and urban violence in African cities and in immigrant communities in france and in the french banlieues housing projects (Kwahulé, Bintou, 1997; Efoui, Récupérations, 1992, and Le petit frère du rameur, 1995); family dysfunction, mental imprisonment, bad faith, sadism, and other psychological problems (José pliya, Le complexe de Thénardier, 2001) [...].. Not the least of the preoccupations of the theatre of the 1990s was the search for identity, not for the recovery of a substantive but repressed or misrecognized African self but rather for a self linked to a field of possibilities, open, to be invented, in a state of perpetual becoming...

Manioc - Bibliothèque numérique Caraïbe-Amazonie (accès libre)

Le système des écritures dans l'oeuvre de Vincent Placoly (structures, idéologies, symboliques) /Daniel Seguin-Cadiche.Thèse de doctrorat, Littérature générale et comparée, Université Antilles-Guyane, 2000 (document numérisé)  .

A travers le parcours littéraire, <<poétique>> ou critique de l'écrivain nous retrouvons une figure marquante de la littérature antillaise. L'écrivain s'exprime dans une oeuvre polyforme : romans, nouvelles, textes dramatiques, essais, qui s'organise en un ensemble contrasté mais fortement cohérent. Un projet littéraire et politique, là, prend forme. Quelle vision du monde Placoly nous propose-t-il ?

En rayon à la BU

Image de Le Bar des Amériques
Le Bar des Amériques
Alfred Alexandre
Éd: Mémoire d'encrier
Où trouver le livre
Image de The Cambridge Guide to African and Caribbean Theatre
The Cambridge Guide to African and Caribbean Theatre
Martin Banham, Errol Hill
Éd: Cambridge university press
Où trouver le livre
Image de Aimé Césaire - La part intime
Aimé Césaire - La part intime
Alfred Alexandre
Éd: Mémoire d'encrier
Où trouver le livre
Image de DRIVE L'ERRANCE ENSORCELEE
DRIVE L'ERRANCE ENSORCELEE
Collectif
Éd: Hc editions
Où trouver le livre
Image de Bord de Canal
Bord de Canal
Alfred Alexandre
Éd: Musée dapper
Où trouver le livre
Image de La négritude à la limite
La négritude à la limite
Jean Herold Paul
Éd: Editions l'harmattan
Où trouver le livre
Image de C'est vole que je vole
C'est vole que je vole
Nicole Cage-Florentiny
Éd: Les oiseaux de papier
Où trouver le livre
Image de Les ténèbres intérieures
Les ténèbres intérieures
Jean-Marc Rosier
Éd: Apogee
Où trouver le livre
Image de La Nuit caribéenne suivi de Le Patron
La Nuit caribéenne suivi de Le Patron
Alfred Alexandre Axel Arthéron
Éd: Passage(s)
Où trouver le livre